No valid database connection
Témoignages

Fondation Suisse pour les Cyberthèses

 
  • Increase font size
  • Default font size
  • Decrease font size

Témoignages

Envoyer Imprimer

Message d’un multi-Champion du Monde d’haltérophilie, paraplégique

Nom : Herzog Philippe
Etat-civil : Marié depuis le 19.09.1992
Profession : Quartier-Maître
Né le : 16.06.1961
Enfant : un petit garçon, Matthieu, né le 03.07.2000
Sport : haltérophilie (mouvement développé couché)

Accident de travail le 10.11.1992, paraplégique complet depuis ce jour

Philippe Herzog
Philippe Herzog

Résultats sportifs

15 x Champion Suisse valides
5 x Champion d’Europe valides
6 x Champion du Monde valides
10 x Records du Monde valides


2 ans ! C’est le temps qu’il m’a fallu pour comprendre et « accepter » l’idée que je ne remarcherai plus jamais… C’est un long processus de deuil et même pour quelqu’un de positif, on doit apprendre à ignorer le sens du mot « espoir ».

Régulièrement, nous lisons dans les médias des articles avec des titres chocs du style : « immense espoir pour les paraplégiques » mais nous nous apercevons très vite qu’il s’agit d’un article de plus pour faire croire à une découverte qui n’en est pas une. Mais les auteurs de ces articles ne se rendent pas compte de la douleur qu’ils éveillent en nous, handicapés, en nous donnant de faux espoirs.

Lorsque Monsieur Brodard est venu me voir il y a maintenant 6 ans et qu’il m’a présenté son projet, je me suis dit : « encore un ! »

Mais je dois dire aujourd’hui que je suis surpris devant le sérieux de ce projet et la vitesse à laquelle il évolue et je dois avouer que pour la toute première fois en 14 ans de fauteuil roulant, le mot espoir a repris tout son sens. Lorsque l’on connaît Monsieur Brodard, une qualité nous frappe tout de suite : LA PASSION.

Cette passion, il a su la transmettre à toute son équipe et, en temps que sportif passionné, je sais que c’est ce qui fait la différence entre le succès et l’échec.

En choisissant de porter à la connaissance du public, les résultats extraordinaires obtenus à ce jour, la Fondation Suisse pour les Cyberthèses porte une très lourde responsabilité sur ses épaules car l’échec n’est tout simplement plus permis.

Il manque environ 3 millions de francs pour aboutir à ce magnifique projet, soit, moins de 50 centimes par suisse ou le prix de 500 chaises roulantes ! Qui peut se vanter d’un tel challenge avec si peu de moyens financiers.

Je ne peux que vous encourager à parrainer ce grand projet romand et vous y associer en faisant partie du Parrainage FSC “Objectif remarcher" et vous en remercie très sincèrement au nom de tous les handicapés de la marche qui espèrent un jour, grâce à vous et à la fondation, se lever de leur fauteuil.

Sportivement
Philippe Herzog