Fondation Suisse pour les Cyberthèses

 
  • Increase font size
  • Default font size
  • Decrease font size

Glossaire

Envoyer Imprimer

A | B | C | D | E | F | G | H | I | J | K | L | M | N | O | P | Q | R | S | T | U | V | W | X | Y | Z | 

Ankylose 
Limitation (ankylose partielle) ou disparition (ankylose complète) des mouvements d'une articulation, résultant d'une affection articulaire ou d'un traumatisme.

Atrophie
 
Réduction de poids ou de volume d'un tissu, d'un organe ou d'une cellule. A l'atrophie musculaire (ou amyotrophie) ets liée une perte de la force, de l'endurance et de la capacité de fournir du travail.

 

Capsule articulaire 
Manchon fibreux maintenant en contact les surfaces articulaires et s'insérant à proximité des cartillages articulaires des deux pièces osseuses en contact. Sa face superficielle est en rapport avec les ligaments articulaires.

CLEMS
 
Closed-Loop Electrical Muscle Stimulation. Méthode d'électrostimulation neuro-musculaire reglée par rétrocontrole en boucle fermée. Le rétrocontrôle (rétroaction) implique des capteurs électroniques de force et de positions articulaires, qui "miment" en quelque sorte la fonction sensitive physiologique proprioceptive. Cette méthode permet ainsi le contrôle strict du geste engendré.

Contracture
 
Contraction involontaire prolongée, d'un ou plusieurs muscles, accompagnée de rigidité.

Cybernétique
 
Science des appareils de gouverne ou de commande, dont le système nerveux n'est qu'un cas particulier. Elle étudie la distribution des ordres, le fonctionnement de commandes et des contrôles chez les êtres vivants et les machines automatiques.

 

Electrostimulation neuro-musculaire 
Processus de contraction musculaire utilisant de très faibles impulsions électriques successives, transmises par des électrodes au système neuro-musculaire visé, et qui se substituent à l'influx nerveux moteur volontaire.

Escarre
 
Nécrose cutanée qui se forme aux points de pression et d'irritation du corps chez les malades alités depuis longtemps (escarre de décubitus), ou chez les individus atteints d'une affection du système nerveux.

 

Facilitation 
Processus en vertu duquel un réflexe s'établit d'autant plus facilement que les excitations provocatrices de ce réflexe ont été répétées plus fréquemment.

 

Hypertonie 
Augmentation anormale du tonus musculaire. C'est à dire de l'état normal de légère tension permanente au niveau des muscles.

 

Ligament 
Faisceau fibreux, résistant et très peu extensible, reliant entre elles deux pièces osseuses, surtout au niveau d'une articulation.

 

Métabolisme 
Ensemble des transformations chimiques et physico-chimiques qui ont lieu dans tous les tissus de l'organisme et que subissent les constituants de la matière vivante. Ces transformations s'accompagnent de phénomènes énergétiques (accumulation ou libération d'énergie).

 

Orthèse 
Appareil ou dispositif destiné à "remédier" à un déficit de l'appareil moteur en jouant un rôle de soutien, d'immobilisation, de maintien, de correction ou de rééducation. Sans constituer, à la différence de la prothèse, le remplacement d'un élément anatomique manquant. Selon le but poursuivi, l'orthèse peut être fixe ou mobile.

Ostéoporose
 
Déminéralisation squelettique généralisée (perte osseuse) par raréfaction de la trame protéique de l'os. Elle se traduit cliniquement par des douleurs, de l'impotence, des déformations osseuses, parfois des fractures.

 

Plasiticité neuronale 
La plasticité neuronale décrit la capacité d'un neurone à changer le type de réponse qu'il rend à une même stimulation.

Propriocepteur
 
Se dit de tout récepteur, à l'origine d'une fibre nerveuse sensitive, sensible aux stimulations produites par les mouvements du corps. Ces récepteurs sont situés au voisinage des os, des articulations et des muscles.

Prothèse
 
Appareil ou dispositif destiné à "remplacer" un organe, un membre, ou une parte de membre détruit ou gravement atteint.

 

Rétraction 
Raccourcissement, diminution de volume d'un tissu ou d'un organe. Une rétraction "musculo-tendineuse" peut résulter d'une atrophie musculaire de non-utilisation. Une rétraction "capsulo-ligamentaire" peut résulter d'une immobilisation articulaire. Toutes deux peuvent entrainer une limitation d'amplitude articulaire (ankylose).

Rigidité articulaire
 
Etat de raideur et d'inflexibilité articulaires.

 

Spasme 
Contraction involontaire brusque et transitoire d'un ou de plusieurs muscles.

Spasticité
 
Hypertonie accusée des muscles du squelette, avec rigidité et exagération des réflexes ostéo-tendineux. Elle se traduit cliniquement par des contractures ou des spasmes.

Stimulo-active (mobilisation)
 
Mobilisation "active", provoquée par électrostimulation du type CLEMS du système neuro-musculaire, quand ce dernier est rendu inactif par une paralysie sur atteinte du système nerveux central. Cette mobilisation peut se substituer ainsi avantageusement à une mobilisation "passive".